in ,

Cameroun : 2 fillettes violées et tuées dans la localité de Mbouda

La population de Mbouda est sous le choc après la découverte macabre des dépouilles de deux fillettes âgées respectivement de 3 et 5 ans. D’après le constat, elles auraient été violées et tuées par une personne dont l’identité reste inconnue.

2 enfants tués et violés à Mbouda
2 enfants tués et violés à Mbouda

Une terrible découverte !

Drame à Mbouda
Drame à Mbouda

Le drame a frappé la semaine dernière à Mbouda, chef-lieu de la province des Bamboutos. Les deux filles auraient été droguées et abusées sexuellement à mort. Elles ont quitté Douala pour passer des vacances chez leur oncle à Mbouda, selon des confrères de Radio Equinoxe. Interrogé sur les circonstances du drame, l’oncle des victimes a avoué avoir quitté la maison alors que ses enfants étaient bien portants avant de revenir découvrir le pire. 

« Quand je suis entré dans la maison, j’ai vu l’enfant de 3 ans allongé à côté du canapé. J’ai réalisé qu’elle saignait à la fois des narines et des oreilles. J’ai essayé de la réveiller, mais elle n’a pas répondu et c’est comme ça que j’ai découvert qu’elle était déjà morte », a-t-il relaté.

Selon ce dernier, la fillette de cinq ans qui toussait si fort que le bruit de la chambre a ensuite attiré son attention. “J’ai immédiatement enfourché mon vélo et je l’ai emmenée à l’hôpital et quand nous sommes arrivés à l’hôpital, elle est morte aussi, ” ajouta-t- il ajouta.

L’examen physique des corps des victimes par des médecins a révélé qu’elles avaient été droguées et abusées sexuellement par l’anus. L’identité de l’auteur des faits reste inconnue, mais des enquêtes sont en cours pour les découvrir. En attendant, le doigt du blâme est pointé vers l’oncle des enfants, qui a fermement nié cet acte odieux. 

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 soldats tués dans une attaque terroriste

Burkina Faso: une nouvelle attaque terroriste entraîne la mort de 15 militaires

cameroun_-_lutte_contre_le_co_356999500_amougou_belinga_5_cameroon-info-p-net_800xm9x

Amougou Belinga menace de poursuivre la Direction générale des Impôts en justice