QU’EST-CE QUE LA COSMETIQUE ?

Sommaire afficher

Définition

Un cosmétique (du grec : kosmeo, « je pare, j’orne ») est une substance ou un mélange destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment l’épiderme, les systèmes pileux et capillaires, les ongles, les lèvres, la poitrine et les dents, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, protéger, parfumer, maintenir en bon état, de modifier leur aspect ou d’en « corriger » l’odeur.

Les cosmétiques sont des produits d’hygiène et d’embellissement qui restent superficiels dans leurs actions.

Plus généralement la cosmétique est l’art d’embellir les choses sans en transformer la nature intrinsèque. Le terme est par exemple utilisé en informatique pour désigner le résultat d’un traitement par une opération qui change l’apparence du résultat (présentation, ordre des éléments…) sans en changer les données.

Elle se caractérise par :

  • Son origine
  • Ses formes
  • Son genre

                 

Produits EB cosmétiques pour cheveux                              Produits cosmétiques divers

                                         

Les fleurs, matières premières pour lotion ou                             Produits anhydrides 

                           huile essentielle

 

Caractéristiques

L’origine

Héritée d’une vieille tradition égyptienne (avant J.C), le soin de la peau fait partie intégrante de notre quotidien. Les premières preuves archéologiques de la cosmétique proviennent des tombes fouillées des pharaons de l’Egypte ancienne, mais les historiens sont convaincus que les premiers cosmétiques naturels ont été utilisés par nos ancêtres préhistoriques bien avant la naissance des civilisations modernes. Des reliques égyptiennes vieilles de 6 mille ans nous racontent que leur royauté et leur classe supérieure appréciaient plusieurs produits cosmétiques.

Les pharaons d’Egypte utilisaient des produits tels que les fards, les poudres éclaircissantes, les poudres abrasives pour blanchir les dents, les crèmes pour le visage, les huiles parfumées, les eyeliners, les peintures pour les cheveux, l’huile de ricin, les rouges à lèvres et le gloss à lèvres.

                                                   

Premiers produits cosmétiques dans l’Egypte            Crayons et khôls appliqués sur un visage                                        antique                                                                          égyptien

Les formes

En cosmétologie, il existe 3 principales formes de produits cosmétiques :

  • Les dispersions : une dispersion résulte de la fragmentation d’une substance en particules de petite taille distribuées de façon homogène au sein d’une autre substance. Ces deux substances ne peuvent pas se mélanger et peuvent se trouver sous différents états physiques: solide, liquide ou gazeux.

Exemples :  aérosols (déodorants, parfums), émulsions (crèmes) et mousses…

  • Les formes aqueuses ou solutions: une solution est un mélange homogène composé au moins de deux constituants : soluté et solvant.

Exemples : lotions, gels, sérums.

  • Les formes anhydres ou produits de maquillage: Un anhydride est le produit d’un composé qui a perdu une ou plusieurs molécules d’eau (H2O) par élimination au cours d’une réaction chimique.

Exemples : baumes à lèvres, sticks, poudre…

Les types de produits cosmétiques

Il existe plusieurs types de produits cosmétiques :

  • Les cosmétiques de peau
  • Les cosmétiques capillaires
  • Les cosmétiques d’hygiènes
  • Les cosmétiques esthétiques (ce sont les cosmétiques qui ne résolvent aucun problème)

 

LA PEAU ET LES CHEVEUX

La peau, tout ce que vous devez savoir

La peau est l’enveloppe extérieure du corps des animaux vertébrés, constituée par une partie profonde (le derme) et par une couche superficielle (l’épiderme).

  • C’est l’organe le plus long du corps
  • La peau a trois parties : l’épiderme, le derme et l’hypoderme
  • La peau est un organe émonctoire
  • La peau contient de la mélanine
  • Il existe 4 types de peau : peau normale, sèche, grasse et mixte
  • La peau doit être entretenue            

                diversité des produits cosmétiques

    Crème pour soins de visage                                 Différentes marques de lait de toilette

 

Les cheveux, ce que vous ignorez

Le cheveu est un élément de la pilosité humaine, plus ou moins étendue sur le sommet, les côtés et l’arrière de la tête ; c’est le poil qui recouvre le crâne humain.

  • C’est la mélanine qui donne la couleur à nos cheveux ;
  • Les cheveux doivent être entretenus ;
  • Le cheveu a 3 parties : la moelle, le cortex et la cuticule ;
  • Il est important de connaitre les types de cheveux (crépus, fins, bouclés, gras…)

                                            

Affiche publicitaire pour produits de cheveux                     Différents types de Shampooing DOP

5 PRODUITS COSMETIQUES LES PLUS UTILISES EN AFRIQUE

Les produits éclaircissants

Ce sont les produits destinés à changer votre couleur de peau grâce aux agents éclaircissants. Il en existe tout genre sur le marché, et la demande est sans cesse croissante.

Les produits anhydrides

Ce sont les produits exclusivement utilisés par les femmes dans le but de se faire belles, séduire et plaire. Sur le marché on en trouve de tout genre : Gloss, phare à paupières, crayon, rouge à lèvres, baumes à lèvres, make-up, mascara…

                                       

                                                        Différents produits de maquillage

Les produits capillaires

Il s’agit des solutions utilisées pour le soin et le traitement des cheveux. Ce sont des produits très prisés de nos jours, car hommes et femmes prêtent une attention particulière aux soins de leurs cheveux.

Les produits pour bébés

Ce sont les produits conçus pour la peau délicate et fragile des nourrissons, bébés et enfants de bas âge. La fabrication de ce type de produits demande l’utilisation de produits non agressifs et alcalins sur la peau.

produits adaptés aux bébés                       

                                                          Produits cosmétiques pour bébés

Les produits traitants

Ce sont des produits cosmétiques qui traitent les différents problèmes de peau ou de cheveux.  Poux, teigne, démangeaisons, boutons, acnés, dartres, cellulites, vergetures, etc…

Les produits Bio

Ce sont des produits dont la fabrication n’a subi aucune transformation chimique. Les ingrédients qu’on utilise pour ce type de produits sont essentiellement tirés de la nature. Ce type de produit fait l’objet d’une certification.

                                                               Plantes et fruits naturels pour produits bio

FABRICATION DES PRODUITS COSMETIQUES

Maitriser les formules de fabrication

La fabrication de tout produit cosmétique passe par la maitrise des formules de fabrication. N’oubliez pas qu’il s’agit de la peau de vos clients. Il serait désagréable pour vous et votre entreprise de subir des dénigrements de la part de vos clients.

Maitriser les matières premières

Pour faire un gâteau, il faut maitriser les ingrédients par cœur. C’est pareil avec les produits cosmétiques. Vous devez maitriser les matières premières afin de fabriquer le meilleur produit pour votre niche.

                 

                                                    Matières premières (plantes, fleurs et fruits)

Être autodidacte et avoir l’ouverture d’esprit

A partir de la maitrise des matières premières, vous devez être en mesure de créer des recettes cosmétiques, les étudier et faire des textes. Un cosmétologue est un chercheur. Il ne se contente pas d’appliquer juste les formules de fabrication. Il doit ajouter sa touche personnelle afin d’être différent et unique pour son client.

Être patient

Il est primordial d’être patient lorsque vous fabriquez vos produits. Vous devez apporter des observations à ce que vous créez. Et cela demande étude et patience.

Être méticuleux

Tout cosmétologue fait attention à ce qu’il fait. Il est ordonné, précis et concis. Un gramme de plus dans votre solution peut complètement changer votre produit. Chaque fabrication doit faire l’objet d’une attention particulière.

 

L’évolution des cosmétiques naturels

Les Cosmétiques naturels prennent de plus en plus de place dans la vie quotidienne et dans les salons de beauté.

Ils suscitent l’intérêt des consommateurs, les chiffres le prouvent avec une progression nette depuis 2005, l’année de la controverse médiatique sur les ingrédients utilisés dans les cosmétiques conventionnels.

Les avantages sont les prix attractifs pour des meilleurs résultats sur la peau, mais surtout une quasi inexistence d’effets secondaires.

La croissance en chiffres

Un accroissement de 40 % des ventes des produits cosmétiques naturels a été enregistré en 2005. L’année d’après, ils ont représenté 2 à 5 % des chiffres de ventes en cosmétiques.

Entre 2007 et 2008, les cosmétiques bio ont réalisé 5,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires. En suivant cette tendance, on note 350 lancements de produits en France, et 370 aux États-Unis. Une croissance de 20% par an est enregistrée sur l’ensemble des pays européens.

En parallèle, les nouvelles enseignes de produits cosmétiques Bio sont de plus en plus nombreuses avec 700 créations de sociétés, dont 500 Françaises. Naturel et biologique, pourquoi un tel engouement ? Il est à préciser qu’un produit naturel n’est pas forcément biologique.

Il n’y a aucune loi qui régit la notion de « naturel » tandis que le « bio » est labellisé, la production doit donc être contrôlée et certifiée

Le produit cosmétique naturel est très économique et peut être concocté chez soi à base de fruits, de légumes, de fleurs, que les ingrédients soient mélangés ou pas. Il peut être fabriqué sous forme d’essence, de lait ou de masque. Les effets secondaires sur la peau sont minimes à condition de ne pas être allergique.

L’avantage des produits naturels et bio est qu’ils renferment 95 % de principes actifs contre 1% pour les produits conventionnels. Les ingrédients sont naturels, car ils ne sont pas modifiés.

Des suivis et inspections sont assurés durant les différentes étapes de fabrication.

                                     

         Huile de coco naturelle                                          Huiles naturelles à base de plantes

INVESTIR DANS LE BIO COSMETIQUE ET CREER SA MARQUE

Ces dernières années, le secteur du cosmétique africain a connu un boom considérable. Le marché de la beauté est à 10 % de croissance en Afrique contre 5 % dans le reste du monde et la demande est toujours présente. Plusieurs facteurs sont à la base de cet engouement pour le secteur. Découvrez les diverses raisons pour lesquelles il est intéressant d’investir dans les cosmétiques naturels en Afrique.

La forte demande de la population africaine et afro descendante

Plusieurs faits expliquent la hausse de la demande en termes de cosmétiques en Afrique. Cet état de choses est un atout considérable pour investir dans les cosmétiques naturels en Afrique. Surtout, lorsqu’on sait qu’on y trouve de véritables trésors naturels qui n’attendent qu’à être valorisés.

Une population jeune

L’Afrique a la population la plus jeune au monde. Elle compte près de 500 millions de jeunes entre 15 et 35 ans, ce qui représente près de la moitié de la population africaine. Cette jeunesse imposante est donc un marché immédiat pour les produits de beauté notamment les cosmétiques.

Il est important de noter que la classe moyenne de cette jeune population a presque quadruplé ses quarante dernières années. Les femmes qui représentent la principale couche concernée ont un pouvoir d’achat considérable, au service des produits cosmétiques.

Il est donc clair qu’investir dans les cosmétiques naturels en Afrique est une opportunité à absolument saisir pour satisfaire la demande. Ce serait un atout pour le développement économique du continent.

Le retour des Africains à la source : cheveux crépus

Il y a quelques décennies, les populations afrodescendantes et africaines ont ressenti le besoin de renouer avec leurs origines. Cela s’est révélé au travers de la valorisation des cheveux crépus, notamment grâce au « Naturel Happy ». Nous n’allons pas nous étayer sur les détails de cette conscientisation, mais plutôt sur ses intérêts.

                                                                                    Cheveux crépus

La plupart sinon toutes les marques capillaires étaient orientées cheveux raides. Tant que les Africains avaient les cheveux domptés donc défrisés, ça passait. Lorsque ces derniers décident de garder leurs cheveux au naturel, la nécessité de trouver des produits capillaires qui répondent aux exigences des cheveux crépus s’est vite ressentie.

Plusieurs marques ont alors vu le jour pour satisfaire la demande sans cesse grandissante. Aujourd’hui, il existe plusieurs marques de produits capillaires telles que Being nappy, Suki-Suki, Origine Terre, Univers beauty Dakar, Reen d’Afrique, pour ne citer que celles-là. Ces marques travaillent d’arrache-pied dans l’optique de magnifier les cheveux crépus, quelles que soient leur longueur, leur taille et leur texture.

Malgré la présence de ces marques, la demande existe toujours et est grandissante. La plupart de ces marques africaines produisent de façon artisanale et ne peuvent satisfaire toute la demande. Investir dans les cosmétiques naturels en Afrique est donc une opportunité où chacun peut émerger et participer à l’économie de son pays, ainsi que celle de l’Afrique.

Le secteur du maquillage en pleine expansion

En Afrique, le make-up prend de plus en plus d’ampleur. Il s’agit d’un procédé qui consiste à se servir de produits cosmétiques sur le visage/peau en vue d’obtenir un résultat esthétique et beau. Entre le maquillage défilé de mode, maquillage cinéma et maquillage naturel, la demande est forte.

                                                        Produits de make up appliqués sur un visage

Presque tous les produits cosmétiques utilisés par les professionnels du maquillage viennent de l’occident. Au cours de cette dernière décennie, quelques marques africaines se sont positionnées sur le marché des produits de maquillage. Toutefois, l’offre est dérisoire face à la demande. Investir dans les cosmétiques naturels en Afrique serait un atout indéniable au vu de la demande existante.

Des matières premières naturelles disponibles

Pourquoi investir dans les cosmétiques naturels en Afrique ? Une question qui mérite des réponses des plus détaillées. Entre le beurre de karité, le beurre de cacao, l’aloe Vera et bien d’autre produits, l’Afrique a tout à sa disposition pour la fabrication de produits cosmétiques 100 % naturels.

À juste titre, l’homme d’affaires, fondateur de la marque Madlyn Cazalys, Christian Ngan affirme : « Tout est disponible dans nos pays, il faut avoir la patience de chercher ». Dans ce sens, diverses stratégies sont possibles pour un futur entrepreneur qui souhaite investir dans les cosmétiques naturels en Afrique.

                                                        Fleurs, matières premières pour cosmétiques

Il faudrait prendre contact avec des fournisseurs fiables de matières premières, se rapprocher des professionnels spécialisés dans les produits naturels. Une autre solution consisterait à la mise en place d’un jardin pour la production de certains ingrédients phares entrant dans la composition des produits cosmétiques comme le fait marque béninoise de cosmétiques Origine Terre.

Comment créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique

6 Raisons de créer sa marque

  1. L’Afrique est le continent le plus prometteur des produits cosmétiques
  2. Pas besoin d’une usine pour se lancer
  3. Pas besoin d’un gros financement
  4. Existence de plusieurs niches rentables
  5. La souplesse administrative
  6. Activité très rentable avec des marges bénéficiaires allant jusqu’à 80%.

Comment créer sa marque en 6 étapes !

  • Se constituer une niche
  • Choisir le nom de sa marque
  • Bien choisir son packaging
  • Opter pour un statut juridique souple
  • Communiquer fortement
  • Ne pas tomber dans le piège de la « DG mythe»

1-      Choisir un segment du marché

Comme dans tout business, il est très important de réaliser une étude du marché avant de se lancer. Même si dans le cas présent la demande en produits cosmétiques abonde, il est de votre intérêt de choisir et comprendre un segment précis du marché. Une fois vous avez identifié à quel groupe d’individus vous vendrez vos produits, il devient facile de choisir une catégorie de produits à fabriquer et une niche.

a) Segment du marché

Il s’agit ici du groupe d’individus à qui vous comptez vendre les produits de votre fabrication : hommes, femmes, enfants, jeunes, adultes, vieux, riches, pauvres, classe moyenne, etc. Faites des enquêtes pour découvrir les habitudes du groupe choisi, leurs espérances et souhaits en termes de beauté ou de soins corporels. Combien dépensent-ils pour les soins de beauté ? Quels sont leurs choix en termes de parfum ? Etc.

b) Catégories de produits de beauté

Les produits cosmétiques sont répartis en 5 catégories. Et, en fonction du segment choisi, vous déterminerez le genre de produit à fabriquer. Si par exemple, vous ciblez de vendre vos produits aux hommes, il est évident que vous ne devriez pas produire des rouges à lèvres.

– Produits pour soins de la peau

Cette catégorie regorge tout produit destiné au soin de la peau en général : lait de beauté, lotion, crème de beauté, éclaircissant, anti-rides, anti-acné, tonifiants pour visage, sérums, gommages, masques, etc. C’est la catégorie la plus représentée sur le marché cosmétique, et donc de choix pour créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique, à cause du besoin constant que nous avons à vouloir améliorer l’apparence de notre peau. Quand certains se trouvent embarrassés d’abondance d’huile, d’acné, de tâche, de rides sur leur peau, d’autres se plaignent d’une peau trop sèche ou trop sensible. Par conséquent, nous dépensons beaucoup de temps, d’énergie et d’argent à entretenir notre peau.

– Produits de soins capillaires

20% des produits cosmétiques les plus vendus tombent dans cette catégorie qui regorge des shampoings, après shampoing, colorants et décolorants à cheveux, défrisant, produits d’entretien de la chevelure, etc. Si dans le passé les femmes étaient les seules consommatrices de ces produits, de plus en plus d’hommes s’intéressent à l’entretien de leur chevelure.

– Produits de maquillage

Cette catégorie renferme tout produit utilisé pour l’embellissement du visage, des yeux, des lèvres et des ongles. Ce sont les fonds de teint, ombres et fards à paupières et à joues, poudres faciales, les gloss et rouge à lèvres, bases correctrices, mascaras, masques, vernis, dissolvants, etc. Généralement consommés par les femmes, l’utilisation de ces produits connaît une croissance exceptionnelle en Afrique ces dernières années.

– Produits d’hygiène et de toilette

Il s’agit des produits destinés à l’hygiène personnelle tels que : savon de toilette, déodorant, pâte dentifrice, démaquillants, produits pour le nettoyage de la peau, déodorants, produits destinés au rasage, etc.

– Fragrances et parfums

Parfum, eau de toilette, eau de parfum, Cologne font partie des cosmétiques les moins vendus quantitativement ; mais les plus profitables. La production des fragrances est l’artère dans cette industrie qui demeure inexploité par les africains.

c) La niche

Il s’agit de la particularité à donner à vos produits.  Dépendamment des besoins des consommateurs ciblés, vous pouvez choisir de fabriquer des produits naturels ou artificiels, éclaircissant ou bronzants, aux propriétés thérapeutiques (anti rides ou acné par exemple) ou préventives (aux insectes et démangeaisons par exemple). Il y a plusieurs niches à explorer.

2- Trouver ou créer des recettes pour vos produits de beauté

Tous les produits de beauté sont le résultat de recettes. Vous aurez besoin, soit de faire usage de recettes déjà existantes à trouver sur les sites des fabricants de cosmétiques ou autres bases de données ou encore sur les listes d’ingrédients des produits connus. Si non, vous pouvez créer vos propres recettes. Il peut s’avérer utile de créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique avec des recettes originales

En dehors des make-up et quelques produits de soins personnels, les cosmétiques s’obtiennent par mélange d’huiles diverses, de l’eau, des émulsifiants, des actifs (extraits de plantes ou de fruits, huiles essentielles), des adjuvants (permettant d’épaissir et de mieux conserver la préparation) et des additifs (qui colorent ou parfument les soins). Et, par-dessus tout, l’usage de conservateurs est très conseillé.

– Si l’on choisit de créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique avec des recettes originales, il sera nécessaire d’essayer plusieurs mélanges différents ; essayer de remplacer tel ingrédient par un autre ; tester la consistance, la concentration et la texture de chaque expérience ; les modifier si possible. Dans tous les cas, rassurez-vous que vos ingrédients et la forme choisie (gel, lotion, crème, etc.) satisferont votre clientèle ciblée. Il est important d’ouvrir un registre pour noter vos expériences : nommer chaque expérience et en prendre des notes en précisant clairement les proportions des ingrédients (exemple : 1/2 litre d’huile d’olive, 1/4 litre d’huile d’avocat, un verre d’eau distillée, 5 grammes de cire, 3 goûtes d’huile essentielle de menthe, etc.).

La qualité d’une recette, et donc d’un produit dépend de la bonne association d’ingrédients simples et de qualité et non d’une accumulation d’ingrédients qui pousse à une surenchère de consommation.

Il est aussi important de tester vos produits expérimentaux sur vous-mêmes, sur les parents et amis ; mais aussi sur des personnes honnêtes capables de vous dire honnêtement ce qu’elles en pensent. Mais le plus important test est celui de stabilité qui permet de découvrir comment un produit cosmétique se modifie dans des conditions données (température, humidité de l’air, lumière) pendant une période déterminée. Voici un article qui en dit plus.

3-Fabrication des produits cosmétiques

Deux facteurs sont à tenir en compte minutieusement si l’on veut réussir dans la fabrication des produits de beauté :

– L’hygiène est sans doute le facteur le plus important. Que vous commenciez votre business dans votre cuisine ou dans un laboratoire approprié, veillez à ce que votre lieu de production et vos outils soient d’une extrême propriété et que vos ingrédients soient proprement stockés. Procédez constamment à la stérilisation de vos outils. Utilisez des gants, masques et lunettes pendant la phase de fabrication.

– La qualité : N’oubliez pas que la concurrence est de taille dans cette industrie. Et pour sortir la tête de l’eau, vous devrez proposez de produits de bonne qualité. Tout commence par la qualité des ingrédients et celle de l’eau utilisée. Achetez vos ingrédients auprès de fournisseurs crédibles et n’utilisez que l’eau distillée dans vos produits. Établissez des critères de qualité au-dessus du standard et respectez-les.

4- Stratégies de vente

À cause de la concurrence, il vous faut de bonnes stratégies marketing. Dans cette industrie, des éléments marketing de base peuvent vous propulser au-delà de vos attentes. Ce sont : les emballages et l’étiquetage. 50% des consommateurs sont attirés d’abord par ces deux éléments. Cependant des emballages professionnels et luxueux coûtent excessivement chers. Aussi vous faudra-t-il user de beaucoup de tacts dans le choix des emballages pas luxueux mais sautant beaux à l’œil en compensant le côté moins luxueux de votre emballage par un design foudroyant qui, collé à l’emballage suscite l’attraction. Avec un peu de créativité, l’on peut transformer un emballage moche en produit désirable. Enfin, privilégiez des emballages résistants et inodores.

5- Coût de production des cosmétiques

Le budget de démarrage pour créer sa propre marque de cosmétiques en Afrique varie en fonction de ce que l’on souhaite produire. Si vous désirez lancer une gamme complète de produits, vous devriez prévoir un budget assez important. C’est pourquoi il est conseillé de commencer en se concentrant sur un seul segment du marché, un seul type de produits et une seule niche. De sorte que vous introduisiez de nouveaux produits petit à petit. Christian Ngan, et Victor Rasugu ont bien compris cette stratégie. Ils ont démarré leurs entreprises avec au maximum $3000.

Pour réduire les coûts de démarrage, ce business à cette particularité qu’il peut être lancé dans le confort de votre cuisine. Cependant, il faudra faire preuve de beaucoup de rigueur hygiénique et dans la distinction des ustensiles de cuisine de ceux prévus pour la production.

Cosmétique, peau, capillaire, produits, maquillage, créer, marque, Afrique, investissement…

Griotys Pratique

Voir toutes les publications

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.