in ,

Edéa: deux fillettes trouvent la mort dans des circonstances troubles

Les deux filles, portées disparues depuis le dimanche 14 août 2022, ont été retrouvées dans un triste état ce mardi 16 août.

Drame dans la ville d'Edéa
Drame dans la ville d'Edéa

Une effroyable affaire qui sème la terreur dans la ville d’Edéa

C’est un incident qui continue de faire parler d’eux dans la ville d’Edéa et le quartier Nylon de Douala. Le dimanche 14 août, deux sœurs âgées de 8 et 11 ans ont été enlevées. Le dimanche 15 août 2022, leurs parents devaient aider leurs parents à rentrer au domicile familial après une messe à domicile au quartier Ndogsimbi en préparation de la messe de baptême prévue le lundi 15 août 2022. Il s’est avéré que j’avais rentré seul à la maison. Situé dans le quartier de Tergar (toujours dans le même quartier).

Deux fillettes violées et tuées au Cameroun
Deux fillettes violées et tuées au Cameroun

Seulement le soir, autour de 18 heures, une fois les parents rentrés à la maison, ils notent l’absence des fillettes. Leur frère aîné qui était resté à la maison affirme qu’elles ne sont pas là. Il a indiqué qu’il pensait qu’elles étaient avec eux. C’est ainsi que les recherches vont débuter ce jour-là. Elles seront sans succès. Toute la journée de lundi 15 août, la recherche des enfants va se faire. Une fois de plus sans succès. 

Une radio de la ville de Douala va passer l’annonce de la disparition des filles. Et ce n’est que mardi soir, qu’une dame qui partait récupérer ses enfants en vacances, va tomber sur un attroupement. Deux fillettes viennent d’être découvertes dans un bâtiment abandonné. Elles n’arrivent pas à marcher… La femme qui a suivi l’annonce de la disparition appelle la radio en question. Le contact des parents lui sera donné. Ceux-ci vont dépêcher une voiture depuis Douala pour aller récupérer les enfants.

Les examens cliniques faits sur les enfants vont révéler qu’elles ont été victimes de viol. Ils ont été d’abord réalisés à l’hôpital régional d’Edéa, ensuite dans une clinique à Douala. L’enquête ouverte par la police se poursuit.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Projet de construction d'un pack d'attraction à Douala

La construction d’un gigantesque centre de loisir “SAWA Country Club” à Bonendale I (Douala)

L'opinion de Manaouda Malachie sur les beignets haricot bouilli

Le ministre de la Santé, Malachie Manaouda réagit face à la polémique des Beignets haricot bouilli