in ,

FRANÇOISE PUENE alias “Mami Nyanga”, une milliardaire partie de rien

FRANÇOISE PUENE est une politicienne et une femme d’affaires camerounaise. Elle est à la tête de plusieurs progrès d’envergure et son gros œuvre, à savoir l’hôtel Franco à Yaoundé, est sa plus grande fierté. Rendez-vous au cœur de l’histoire d’une femme de poigne qui est partie de zéro pour se hisser plus haut.

FRANÇOISE PUENE alias “Mami Nyanga"
FRANÇOISE PUENE alias “Mami Nyanga"

Qui est-elle ?

FRANÇOISE PUENE est rasée, grande, mince et souvent vêtue d’un style sombre et coloré : un style chemise et cravate. 

Né le 28 février 1967 à Bafang, dans l’ouest du Cameroun, le directeur et président de Franco Hotel est issu d’une famille polygame. Un père marchand dans son contexte. Enfant, elle allait à l’église tous les matins à 6 h 00 et s’occupait du panier d’église de l’école. En 1980, elle obtient son CEPE à la Mission Catholique de Banya. Après cela, elle rejoint sa grand-mère à Fonjomekwet (Région de l’Ouest) pour le CES de Bandia. Elle n’a que 15 ans et est l’épouse de Bancho Banka depuis 5 ans. Mamie Nyanga entre dans le système de l’ingéniosité en commercialisant des beignets de haricots précuits. 

Le parcours de FRANÇOISE PUENE
Le parcours de FRANÇOISE PUENE

Après avoir remporté le concours d’infirmière autorisée, elle a travaillé comme infirmière à l’hôpital Adrusen de Bangka. Pendant son séjour à l’hôpital, elle se lie d’amitié avec un patient (un propriétaire de magasin). Depuis, elle s’est intéressée à la commercialisation des tissus et vêtements de Cotonou au Bénin, sa trajectoire peut être tracée ainsi. Elle quitte plus tard Bafang et ouvre un bar à Bafoussam. Il a ensuite déménagé à Yaoundé pour participer au marché libre. Elle a été arrêtée  et détenue à la prison centrale de Douala pendant 12 mois. Expérience de mise en place d’un groupe d’aide aux détenus hôteliers et entrepreneurs en construction, Bayam-Sellam a ouvert son premier hôtel en 2005.  Franco Group a plus de 30 ans d’histoire et est impliqué dans les secteurs de l’hôtellerie, de l’immobilier et de la construction. 

Françoise utilise également sa notoriété pour motiver et encadrer les jeunes générations au Cameroun et à l’étranger. “Pour réussir, il faut être honnête, croire en soi, surmonter ses peurs et bien sûr avoir le courage de faire quelque chose”, conseille-t-elle. Elle s’implique également généreusement dans les questions sociales et lutte pour l’émancipation des femmes et des filles Militante  du RDPC. Elle plaide pour la nomination de femmes à des  postes ministériels éminents. Cette Dame de Fer est impitoyable et n’a pas peur  de se salir les mains face à l’inconnu. En avril 2019, elle a reçu le prix panafricain pour la 1ʳᵉ édition de The African Economy Builder et a été invitée à la Business Inspiring Women Conference à Washington en mars 2020. Le JIFA d’or Best African Entrepreneur 2019 rappelle qu’être un entrepreneur à succès nécessite certaines valeurs. La mère millionnaire du Cameroun est un exemple plus typique qu’un rêve.

La célèbre boss lady Camerounaise n’a pas froid aux yeux

“De nombreux millionnaires n’ont pas le pouvoir de se défendre parce qu’ils n’ont pas la possibilité de justifier la source de leur richesse. C’est lié. L’élégante femme d’affaires, apparue en tant qu’invitée dans l’émission “PIB” de Financial Afrik le 8 mars, arborait un crâne rasé et une allure vestimentaire non conventionnelle, caractéristique de celles qui ont peiné à atteindre le sommet de la montagne. Une certaine simplicité parle franchement. “La clé du succès est la persévérance, l’affirmation de soi et le leadership”, explique l’ancien vendeur de beignets. Bientôt, l’interview se transforme en plaidoyer pour les femmes. Marié à un roi local à l’âge de 14 ans, il prit environ 40 femmes et fut exilé, subissant les traversées du désert, la frustration et l’humiliation familiale. Elle se leva et alla travailler à l’hôpital. Et là, vous rencontrez le destin ou un déclencheur.

Beaucoup d’eau a coulé sous le Wouri depuis lors. Vendant robes et beignets de Cotonou aux coins des rues, elle est un symbole de l’ingéniosité africaine. Ses premières économies de 80 000 FCFA lui ont permis de réaliser son rêve. C’est aller à Cotonou et commander des vêtements à la source. Le voyage a été une odyssée d’autobus, de chaloupes, de motos-taxis, de passages frontaliers et à travers la brousse. De Cotonou, ils ont changé d’itinéraire et échangé et vendu des vêtements d’occasion entre la ville et Lomé. Elle est heureuse de rentrer au Cameroun avec 400 000 CHF pour subvenir aux besoins de sa famille. Le deuxième voyage à Cotonou se fait en avion. Premier pour ceux qui voyagent en classe affaires aujourd’hui. Son chemin a été tracé à la fin des années 1980. 

L’immobilier est l’industrie la plus solide et la plus stable, dit-elle. “Les valeurs immobilières ne baissent jamais.” Notre premier hôtel, ouvert en 2005, en est la preuve. Aujourd’hui, cela coûte trois à quatre fois ce montant. Pour sortir vainqueur, il faut d’abord de la discrétion. Et aussi la foi. « Pour réussir, il faut être honnête, croire en soi et surmonter ses peurs. » Et bien sûr, « il faut agir », conseille-t-elle. Si vous attendez que la condition soit satisfaite à 100 % avant d’agir, vous risquez une longue attente. Le groupe Franco a une histoire de plus de 30 ans et opère dans les domaines de l’hôtellerie, de l’immobilier et de la construction.

Le secret de la réussite de Françoise Puene

Fortune sans secret construite sous le soleil des vivants, de nombreuses questions se posent encore quant à ses origines. 

 

Leadeuse Magazine a mené un petit sondage pour révéler le “vrai” secret de la valeur nette de Mami Nyanga. Cette liste n’est pas exhaustive, merci de poster dans les commentaires. 

Françoise Puene est provocante ! 

Mama Nyanga n’est pas ce que vous appelleriez une femme obéissante. Rien qu’en regardant son allure plutôt masculine, on sent tout de suite qu’elle aime marcher sur ces ligaments plats de gentleman. Françoise Puene a été contrainte d’épouser le chef Banca à l’âge de 15 ans avant d’être expulsée pour “désobéissance” cinq ans plus tard. Le futur milliardaire a quitté la chefferie troublée avec ses deux enfants et, après avoir demandé pardon au chef à plusieurs reprises, a décidé d’écrire sa propre histoire. 

L’épouse d’un ancien chef peut avoir eu les privilèges d’un chef, ce qui n’est bien sûr pas une mauvaise chose, mais je ne sais pas si elle deviendrait millionnaire si elle était confinée à la vie d’une épouse docile. 

Elle est impitoyable 

Françoise Puene n’a pas peur d’affronter l’inconnu et de sortir des sentiers battus. Tout le monde lui a conseillé de ne pas se rendre au Bénin sans passeport pour importer des vêtements, mais la femme audacieuse a pris un chemin inconnu, ignorant tous les dangers encourus. C’est un pari gagnant qu’elle a fait plusieurs fois avant de se tourner vers l’immobilier. 

Précieuse Dame Mami Nyanga 

Le JIFA d`or Best African Entrepreneur 2019 rappelle qu’être un entrepreneur à succès nécessite certaines valeurs. Après avoir rencontré l’illustre grand-père de Céline Victoria Fosso, une valeur est au cœur de tout ce qu’il fait : l’intégrité. 

Le regretté milliardaire Victor Fotso, qui a partagé le secret de son succès avec elle, a déclaré que ce trait était au cœur de son succès, et en tant que bonne élève, elle met ce conseil en pratique.

Elle n’a pas peur de recommencer 

De la vente de beignets à celle d’infirmière, en passant par l’importation de vêtements, l’immobilier et l’hôtellerie, Françoise Puene n’a jamais eu peur de prendre un nouveau départ et d’explorer d’autres opportunités.  

Françoise Puene a fait de sa personnalité sa propre marque

Qui est  Françoise Puène ? N’est-ce pas une femme mince et chauve qui s’habille comme un homme et qui aime les lunettes Dolce & Gabbana ? 

Mama-nyangua a raison. Une identité visuelle qui va au-delà des logos vulgaires, c’est ce qu’est une marque et ce qui fait une marque.  

Elle est unique parmi les femmes dont la féminité est régulée par les extensions de cheveux, et est non seulement assez belle pour plaire à ces messieurs, mais assez masculine pour ne pas être trop à l’aise. 

En soufflant une nouvelle bougie le 28 février, Françoise Puene n’en a pas encore fini avec son histoire. Sa nouvelle mission est de créer  de la stabilité pour les futurs milliardaires en soutenant de jeunes entrepreneurs et des projets éducatifs.

Françoise Puene soutient l’entrepreneuriat féminin

Le look pieuvre lui permet aussi de passer moins de temps à se faire couper les cheveux, optimisant ainsi son temps. et se consacrer à  différents projets. Brillante femme d’affaires mêlant avec succès politique et arts, cette jeune camerounaise originaire de la région de l’Ouest, plus précisément de Banka dans le Haut-Nkam, a longtemps bâti sa fortune. Co-vendeuse de beignets et de haricots, infirmière et  revendeuse de pagnes entre le Bénin, le Nigeria et le Cameroun, elle a pu lever des fonds pour ouvrir un bar dansant à Bafoussam. Des années plus tard, en femme déterminée, elle décide d’investir ses économies dans l’immobilier. 

Cela lui a permis de bâtir une fortune avec fierté. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’être propriétaire de plusieurs établissements. Le plus important d’entre eux est le complexe hôtelier FRANCO au centre de la capitale, qui a une division en Angleterre. Un vrai fruit de beaucoup de travail acharné. L’homme d’affaires a été promu commandeur de l’Ordre national de la Renaissance centrafricaine le 17 janvier 2019. Une autre récompense suite au  titre de Chevalier de l’Ordre de l’Afrique centrale. 

Elle a reçu ces distinctions après avoir mené de nombreuses actions en faveur de RCA et de la jeunesse camerounaise. Loin d’en finir avec les récompenses, elle décroche quelques mois plus tard  le prix du meilleur maître d’œuvre de Côte d’Ivoire. Puis, le 6 juin 2019, à Paris, il a reçu le Trophée Giffa d’Or, catégorie ‘Entrepreneur Africain de l’Année’. Un prix honorifique qu’il a dûment reçu à l’occasion de la 6e édition du Forum économique international pour le développement de l’entrepreneuriat (Feidef).

Femme dynamique et généreuse, son comportement dans les milieux sociaux n’est plus à démontrer. En plus de son travail remarquable dans le secteur immobilier, elle organise diverses actions de solidarité dans les prisons et les marchés du Cameroun. Son parcours de femme s’est inscrit dans une ingéniosité pour prolonger l’apogée qui l’a précédée en disant qu’elle « s’essouffle et n’a pas de normes… » son rôle de modèle pour promouvoir la jeunesse camerounaise. notoriété relative  pour motiver, encadrer et soutenir les jeunes frères et sœurs qui la voient comme un modèle. “N’ayez pas  peur des difficultés, car c’est la seule façon de vous améliorer. 

Elle frappe Chaque jour, elle se bat  pour que les femmes et les jeunes suivent son exemple et prennent leur destin en main. Elle est également activement impliquée dans l’augmentation de la capacité de ses sœurs à gérer des entreprises et des petites entreprises. À cet effet, nous organiserons un débat pédagogique et mettrons à la disposition de Buyam-Sellam et des petits commerçants une microfinance non remboursable de 25 000 à 50 000 FCFA.

Françoise Puene a accordé des centaines de microcrédits non remboursables  à des revendeurs via le concept Mummy Nyanga Tour, dédié au coaching et au développement personnel lancé en 2017. En 2019, le concept a été rebaptisé “Françoise Puene (Mamy Nyanga) Masterclass” au vu de la demande en forte croissance. L’initiative réunira plus de  80 femmes et jeunes participants à hauteur de 66 000 FCFA. C’est un signe d’intérêt”, a déclaré le PDG de Franco Hotel. En plus de l’épanouissement personnel, le  concept vise désormais à former des jeunes ayant des compétences en éducation financière, en leadership et en marketing numérique. À l’issue de la formation, différents candidats se verront remettre des attestations de participation  et les deux meilleurs projets seront sélectionnés et financés. 

Après les sessions de mai et juin tenues respectivement à Yaoundé et à Douala, la Maison du Parti  NKOMKANA accueillera la 3ème édition de ‘Françoise Puene (Mamy Nyanga) Masterclass’ à Yaoundé. Répondre aux appels de dizaines d’organisations de jeunesse de la communauté musulmane du quartier de la Briqueterie. La formation d’un mois se concentre sur le leadership et le développement personnel et vise à renforcer les compétences et à insuffler un esprit d’entreprise aux filles et aux femmes musulmanes locales. Initialement prévue pour 200 participantes, l’initiative compte désormais plus de 400 femmes participantes. 

Au cours de cette formation, les expertes de sa « Mommy Nyanga Master Class » s’attacheront à former ces femmes dans les domaines de l’artisanat, de la beauté, de l’esthétique et de la couture. Des sessions théoriques et pratiques avec une quinzaine de fédérations seront menées à l’aide du matériel approprié fourni par les organisateurs aux différentes fédérations présentes à l’occasion. 

Le maire de Yaoundé II a salué l’initiative, car elle contribuera à l’amélioration des conditions de vie  de la population patrouille. « Les enseignements que Mamie Nyanga nous donne aujourd’hui sont importants et utiles pour notre investissement, nous encourageons donc nos filles et nos sœurs à se joindre à nous pour faire usage de ces enseignements, confie une participante satisfaite.

En conséquence, nous avons organisé une campagne de soins oculaires à Bafang et distribué 7 000 paires de lunettes et 5 000 doses de médicaments aux habitants. Au même endroit, 100 millions de FCFA de salles multimédias ont été construites, entièrement équipées et connectées à Internet, pour n’en citer que quelques-unes. En vraie femme de cœur, le samedi 14 septembre 2019, sur la promenade de la cathédrale de Bangka, elle a fourni des fournitures scolaires aux déplacés internes en lien avec la crise socio-politique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Elle met sur pied une application pour cadrer les entrepreneuses

La femme d’affaires, communément appelée « mami nyangas », est un modèle de réussite sociale et économique dans le contexte camerounais. Dans le but d’encourager la gente féminine, elle met en œuvre la plateforme des femmes entrepreneures au Cameroun. Celle-ci s’adresse à deux groupes cibles, les femmes et les jeunes, et est gérée par un conseil d’administration, avec cinq points focaux dans chacune des dix régions. Causes féminines et/ou adolescentes. Les initiateurs ont déclaré que les plateformes ont tendance à placer leur dynamique dans la chaîne de valeur. 

Même si l’Etat camerounais est plein de volonté, il n’a pas les moyens d’apporter une réponse décisive, satisfaisante et efficace à toutes ces souffrances des femmes et des jeunes. La santé est très importante dans la société. Parmi ces acteurs se trouve Françoise Puene, un homme d’affaires camerounaise établie. Ce mardi 14 janvier 2020, “Mommy Nyanga” Choisie par ses camarades de classe pour son dynamisme, son engagement en faveur de l’épanouissement de la femme et de la jeunesse.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Paul Pogba au centre des polémiques : extorsion, chantage et maraboutage

Paul Pogba au centre des polémiques : extorsion, chantage et maraboutage

Un escroc camerounais tué au Koweït par l’une de ses victimes

Un escroc camerounais tué au Koweït par l’une de ses victimes