in ,

Le ministre de la Santé, Malachie Manaouda réagit face à la polémique des Beignets haricot bouilli

Le ministre de la Santé, Malachie Manaouda, précise qu’il consomme régulièrement le célèbre mélange BHB (beignets de haricots) soit au moins deux à trois fois par semaine.

L'opinion de Manaouda Malachie sur les beignets haricot bouilli
L'opinion de Manaouda Malachie sur les beignets haricot bouilli

Le point de vue du Ministre vis-à-vis de ce célèbre repas

Invité du programme « Autant le dire » de Naja Tv, le ministre de la Santé, le Dr Malachie Manaouda a été amené à donner son point de vue sur la polémique entourant désormais la consommation des beignets haricot bouillie. Rappelons que d’après le biologiste-thérapeute Polain Nzobeuh ce repas nuit gravement à la santé. Et sa sortie a déclenché un débat. La plupart des personnes réagissant, le condamnant pour ses déclarations. Car les beignets haricot bouilli constituant un repas ancré dans les habitudes alimentaires des africains, pas seulement des Camerounais.

Le ministre de la santé donne son avis sur la consommation des beignets haricots bouilli
Le ministre de la santé donne son avis sur la consommation des beignets haricots bouilli

« Le beignet-haricot, c’est un aliment que j’aime bien. Il dit que c’est dangereux. C’est curieux. Ça peut être dangereux si on ne maîtrise pas la conservation, on ne maîtrise pas la cuisson, les conditions d’hygiène », a déclaré le ministre de la Santé, avant de poursuivre : « Nous avons grandi avec cette affaire. Je continue à le manger au moins deux ou trois fois par semaine. C’est mon petit-déjeuner que j’affectionne le plus ».

Rappelons qu’avant le ministre de la Santé Malachie Manaouda, il y a eu le Pr Jean Bahebeck qui n’a pas validé les affirmations du biologiste-thérapeute Polain Nzobeuh.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Drame dans la ville d'Edéa

Edéa: deux fillettes trouvent la mort dans des circonstances troubles

Ousmane Sonko annonce sa candidature à la présidentielle 2024

Sénégal : l’opposant Ousmane Sonko annonce sa candidature à la présidentielle de 2024