in ,

People : Une plainte contre Sam Mbende au Tribunal Criminel Spécial ?

Alors que le journal Le Messager annonce une plainte contre Sam Mbende au Tribunal criminel spécial, lui-même le concerné affirme ne pas avoir connaissance de cette procédure.

Une plainte contre Sam Mbende au Tribunal Criminel Spécial ?
Une plainte contre Sam Mbende au Tribunal Criminel Spécial ?

Une plainte déposée par la (SONACAM)

Le Messager dans son édition du 7 septembre 2022 rapporte qu’une plainte a été déposée contre l’artiste Sam Mbende au Tribunal criminel spécial (TCS). Ladite plainte a été déposée par le président de la Société Nationale Camerounaise de l’Art Musical (SONACAM) Ateh Bazore. Ce dernier accuse les membres de la commission de recouvrement des arriérés des droits d’auteurs de la période 2005 -2017 pour l’usage des fonds collectés entre 2005 et 2009. Ils seraient accusés de détournements de deniers publics et abus de confiance aggravé.

Et d‘après ce qui est écrit dans l’article du quotidien Le Messager qui cite la plainte, Sam Mbende aurait perçu seul et pas au nom de la CMC qu’il dirige 911 millions de Francs CFA, alors que les autres sociétés de droits d’auteurs se partageaient 340 millions de Francs CFA.  Le président de la SONACAM Ateh Bazore évoque un changement subit du compte spécial dans lequel l’argent des droits d’auteur était versé.

Une surprise pour l’artiste !

Si Le Messager assure que l’affaire sus rapportée a déjà été enrôlée au TCS, l’artiste Sam Mbende affirme n’avoir pas connaissance d’une plainte déposée contre lui et lui fait le reproche de ne l’avoir pas contacté pour avoir la bonne information. Allant plus loin, il indique que passer devant le TCS ne signifie pas être coupable.

Une surprise pour l’artiste
Une surprise pour l’artiste

« Personnellement, je n’ai jamais reçu une convocation de quelque tribunal que ce soit. Je ne pense pas. Je n’ai rien reçu. C’est vous qui me l’apprenez d’ailleurs…Les gars essayent d’agiter le spectre du TCS pour faire comme si le Tribunal Criminel Spécial signifiait que vous êtes déjà condamné. Dois-je leur rappeler que je suis déjà passé devant ce tribunal au moins cinq fois et que chaque fois, j’en suis sorti libre ?  Et les affaires ont été classées sans suite ? Souvenez-vous, il y a quelques années, on a dit que j’avais détourné 100 millions de Francs des Brasseries du Cameroun. On a porté plainte au TCS qui s’est déclaré incompétent parce que ce sont des deniers privés. Après, on a dit que j’ai détourné l’argent de la CRTV 300 millions, le TCS n’a pas vu les traces de cet argent détourné par Sam Mbende nulle part », rappelle-t-il comme un défi à ceux qui viendraient à l’accuser.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 camerounais expulsés de la Centrafrique pour homosexualité

Scandale : 2 camerounais expulsés de la Centrafrique pour homosexualité