in ,

Plus de 15 logements détruits dans la ville de Douala: le projet de construction hôtelier du groupe MARRIOTT tombe à l’eau

Suite à des révélations inquiétantes, Marriott International Group a suspendu le projet de construction Marriott dans la ville Douala.

Le groupe Marriott annule le projet de construction dans la ville de Douala

La chaine TV Équinoxe fait des révélations chocs sur la construction d’un hôtel Marriott à Douala

Déguerpissement orchestré dans la ville de Douala

Plus d’une quinzaine de propriétés détruite radicalement à la zone de Bali Dikolo, un quartier de Douala, la capitale économique du Cameroun. Les propriétaires des lieux ont porté plainte ce 8 juin auprès du procureur Ntone Ntone Fritz contre le promoteur de l’hôtel Marriott Olivier Chi Nouako. 

Selon les sources de la chaine TV, le groupe Marriott, n’ayant pas connaissance du désordre urbain orchestré par ce projet, a pris la ferme décision d’y renoncer. La société réitère son engagement à respecter avec enthousiasme les droits de l’homme à Dikolo. Par conséquent, les violations et déguerpissements orchestrés par les agents sur le terrain n’étaient en aucun cas leur volonté.

Selon Richard Collins, ce revirement s’explique par l’engagement du groupe hôtelier à respecter les principes des droits de l’homme et du droit international humanitaire. “Nous nous sommes considérablement impliqués dans ce projet, mais nous ne sommes pas les promoteurs”. Nous ne possédons ni n’exploitons le terrain proposé pour la construction de cet hôtel. Voici les mots du vice-président du groupe Marriott international. 

La décision du gouverneur de la région du Littoral

Destruction des logements dans la ville de Douala- Dikolo

Il faut noter que le 30 mai 2022, le gouverneur de la zone côtière déclare que la construction de l’hôtel sera annulée. Cependant, les travaux ont commencé le lendemain de la brèche du 14 mai 2022. Au vu de ces différents blocages, Marriott International se retirera du projet en attendant la décision finale de l’autorité gouvernante. Si le projet reprend, le Douala Marriott Hôtel sera composé de 280 chambres, d’une salle de réunion de 1 000 places, d’une piscine, d’un centre d’affaires, d’un casino et d’une salle de loisirs. D’un coût estimé à 60 milliards de FCFA, la construction de cet hôtel de luxe devrait être achevée en 2023. Rappelons qu’Olivier Chi Nuako a promis des dizaines de millions de FCFA par l’intermédiaire du ministère canadien de l’Immigration dans le cadre du soutien social aux sinistrées.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Santé buccodentaire : astuces pour lutter contre la mauvaise halène

Cameroun : Une hausse des prix inquiétante dans tous les secteurs d’activité