in ,

Présidentielle au Kenya : William Ruto est élu Président de la république avec 50,49% de voix

Le président de la Commission électorale du Kenya, Wafula Chebukati, a déclaré que William Ruto avait remporté l’élection présidentielle qui s’est tenue à Nairobi le lundi 15 août avec 50,49% des voix. Le chef de l’État élu a prononcé un discours, mais les tensions se sont intensifiées dans le pays.

Le Président élu de la république du Kenya
Le Président élu de la république du Kenya

L’identité du Président Kényan est enfin connu de tous !

Après six jours d’attente de résultats, le vice-président kényan sortant William Ruto, avec un peu plus de sept millions de voix, est une figure historique de l’opposition qui avait le soutien du chef de l’Etat sortant. 

L’ambitieux Ruto, 55 ans, devient le premier Kalenjin élu au pouvoir sur le papier en 20 ans, succédant à deux présidents de la communauté kikuyu, dont le démissionnaire Kenyatta. Il menait campagne depuis plusieurs années, mais s’était apparemment laissé distraire par une alliance inattendue entre le président et son adversaire historique.

Le discours du nouveau Président élu

Le discours de William Ruto, Le président Kényan
Le discours de William Ruto, Le président Kényan

Fraîchement annoncé vainqueur, William Ruto a promis dans un discours de travailler avec « tous les leaders » politiques du Kenya, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique ». « Il n’y a pas de place pour la vengeance », a-t-il ajouté, se déclarant « totalement conscient » que le pays « est à un stade où nous avons besoin de tout le monde sur le pont ». “Nous n’allons pas regarder en arrière, mais plutôt regarder vers le futur… notre pays a besoin de tout le monde pour pouvoir avancer”.

Une déception palpable sur l’ensemble du territoire

La révolte suite à l'élection du Président William Ruto
La révolte suite à l’élection du Président William Ruto

La déception a éclaté parmi les partisans de Raila Odinga dès l’annonce des résultats par la Commission électorale indépendante sous pression. 

Des manifestations ont lieu dans plusieurs quartiers populaires de la capitale, Nairobi, notamment Mathare, Kayole et Kibera. Dans ce bidonville, des pneus ont été brûlés pour bloquer les rues, fidèles à Raila Odinga, une figure de l’opposition à qui le président sortant Uhuru Kenyatta s’est engagé à soutenir l’élection présidentielle. 

A Kisumu (Ouest), autre fief de Raila Odinga, la colère a pris la forme de barricades et de jets de pierres, des magasins ont été pillés et la police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule. 

Le président élu William Ruto s’est engagé lundi soir à travailler avec “tous les dirigeants politiques”.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Annonce officielle: One All Sport est l'équipementier officiel de la FECAFOOT

One All Sports, le nouvel équipementier des lions indomptables

Les trous de la mort à l'Est du Cameroun

Cameroun : Un chantier minier fait 4 morts dans la localité de Kambélé