La valorisation des cheveux crépus revient en force ces dernières années. Encore dit afro pour africain est cette chevelure typiquement représentative de l’homme ayant des gènes du berceau de la civilisation (l’Afrique). Il se caractérise par un volume plus ou moins très dense, ses frises et ses couleurs noir (marron, roux pour certains) etc. Considéré par certain(e)s comme un fardeau, le cheveu crépu jadis symbole de grande beauté féminine retrouve peu à peu ses lettres de noblesse. Ceci n’a pas toujours été ainsi. 

L’histoire des cheveux crépus

A l’époque de l’esclavage, une fois arrivé en terres étrangères, les africain(e)s étaient rasées pour empêcher la propagation de leurs coiffures qui représentaient plus qu’un outil de beauté mais leurs identités et appartenance culturelles et ethniques.
Vers la fin des années 1800, après plus de deux (02) siècles de deshumanisation et de tentative d’éradication de leurs cultures et identités par les occidentaux, les africaines peuvent désormais révéler leur beauté capillaire. Mais c’est sans compter sur les sévisses psychologiques de l’esclavage. C’est alors que plutard (1950) naitront des mouvements de valorisation des cheveux crépus tels que l’afro principalement. https://youtu.be/_7LYqaa0zrs

Les différents types de cheveux crépus

Le type du cheveu crépu est entendu comme les différentes propriétés qui déterminent le cheveu. On les classes en termes de porosité, forme, densité, type et texture.

1 – la porosité des cheveux est sa capacité à absorber et à retenir l’hydratation. Cette porosité peut être soit haute, normale ou élevée. L’on établit la porosité du cheveu afro en réalisant un test avec un récipient transparent à l’intérieur duquel l’on met de l’eau et y insère un cheveu arraché à partir de la racine. Si le cheveu flotte, alors il a une faible porosité. S’il plonge et s’arrête au milieu du récipient alors la porosité est normale. S’il coule totalement, le cheveu à une haute porosité. La porosité aide à déterminer soin adapté au cheveu crépu en question.

2- S’agissant de la forme, ce critère met en relief 4 principales formes du cheveu crépu à savoir : I, O, S, Z. Le test pour déterminer la forme du cheveu est fait en arrachant quelques brins de façon éparse sur le crâne et les poser sur une feuille ou une surface blanche pour voir la forme prise par ceux-ci. Chaque forme correspond à une des lettres représente la forme du cheveu en question.

3- La densité des cheveux crépus renvoie à la quantité de cheveux que l’on peut avoir sur la tête par simple observation visuelle. À vue d’œil ou après avoir fait des tresses en petits pompons, l’on peut déterminer si le cheveu est dense, très ou bien moyennement dense. Habituellement les cheveux crépus sont presque toujours assez fournis et parsemés donc très denses.

4 – La texture du cheveux indique si le niveau de rétrécissement (communément appelé shrinkage) est élevé en termes de pourcentage ou pas. Certains cheveux crépux (notons qu’il est le seul type de cheveu au monde à avoir cette faculté.) peuvent shrinker jusqu’à 90% de leur taille normale.

le cheveu shrinke de 3fois sa taille normale
shrinkage/rétrécissement

Les types de cheveux crépus

En règle générale, le type de cheveu est l’aspect visuel qu’a le cheveu. Les catégories allant de 2A à 3B étant beaucoup représentatives des races blanches et asiatiques. Le cheveu crépu appartient majoritairement à la catégorie 4. Différent des cheveux ondulés ou raides. Ce qui le rend davantage plus particulier est qu’il peut à volonté et avec les soins adaptés adopter les autres types de cheveu qui ne lui sont pas propres. De bouclés à ondulés ou raides, les cheveux crépus savent s’adapter. N’est-ce pas magnifique ?

Le cheveu de type 4 est à vue d’œil épais car élastique et nécessitant un entretien particulier. Il se subdivise en 4 catégories. Mais avant d’entrer dans cette sous catégorisation, parlons d’abord des types 3B, et 3C qui représentent une minorité des cheveux crépus. 

typologie des cheveux en fontion de la couleur de peau et/ou de la race
Types de cheveux
  • Les cheveux de type 3B sont un mélange entre plusieurs textures. Légèrement moins serré que les cheveux de type 3C
Les cheveux de types 3B sont visuellement frisées et en apparence assez aérés.
Cheveu de type 3B

. Ils ont besoin d’hydratation même s’ils n’ont pas autant besoin d’humidité comme le type 4.

  • Les cheveux de type 3C

Ils ont des boucles plus définies, serrées qui peuvent débuter dès les racines. Les cheveux de type 3C sont reconnaissables à leur forme en S. Toutefois, en fonction de la zone de la tète, les boucles peuvent être plus ou moins resserrées. caractérise des cheveux en forme de tire-bouchon. Les boucles peuvent être crépus ou très frisés et très denses.

  • Les cheveux de type 4

Le type 4 concerne des cheveux crépus, très élastiques ou très très frisés. Généralement, les cheveux de type 4 sont fragiles, secs et en forme de spirales. Ils paraissent épais, mais ils sont en vérité plutôt fins mais denses. Ce sont les types qui demandent un entretien minutieux. En effet, la difficulté qu’à le sébum a arriver au bout du cheveu les rends cassables et secs. Une bonne connaissance de son type de cheveu facilite leur entretien.

  • Le type 4A: Le cheveu est clairement bouclé / frisé et c’est le moins sec de la gamme des crépus. Les frisettes très serrées sont comme de petits ressorts ou des spirales.

  • Le type 4B

Avec son aspect cotonneux et sa forme en « Z », ce type est visuellement très dense.

Valorisation des cheveux crépus ou afro

Afin de valoriser le cheveu afro, les mouvements tels que le naturelle et heureuse (Nappy), le rastafari etc ont vu le jour à la fin des années 1950.

Le mouvement Nappy

C’est un mouvement popularisé en Amérique, propagé en europe plutard et désignant ces femmes et hommes qui ont décidé d’assumer leur « tignasse » en arrêtant de se défriser et en adoptant des coiffures qui leur permettraient de garder leurs cheveux naturels. Les nappy portent leurs cheveux soit en coiffure soigneusement faites sans rajouts /extensions, soit en afro. Ce dernier est une coupe arrondie, volumineuse formée par le cheveu.

Les Dreadlocs

Encore appelé simplement dreads et à tort locs* sont le type par excellence popularisé en Jamaïque dans les années 1930 par le mouvement pionnier Youth Black Faith du grand mouvement rastafari. Ils signifient littéralement (« dread » peur, frayeur « locs » scellés, noués). Contrairement à l’acception populaire, les dreadlocs ne sont pas aussi péjoratives, ils font plutôt référence à la crainte que ses adeptes ont envers l’univers, leur créateur. A noter également que contrairement aux idées reçues, les vestiges des fouilles archéologiques montrent que les dreadlocs sont originaires de l’Afrique plus précisément de l’Égypte. Des perruques et fresques murales de personnalités royales furent découverts. Il est de ce fait tout à fait normal que de nombreux africains se l’approprient de plus en plus.

Les locs

Ils étaient une marque identitaire de plusieurs peuples en Afrique antique. Ils laissaient leurs cheveux pousser et former des nœuds inextricables.
Il en existe plusieurs types :

– Les free-form :

Sont les locs que l’on laisse pousser sans donner de forme particulière. Les mèches poussent ainsi librement.

Locs free form

En fonction du type de locs et excepté les « free-form », il est généralement recommandé de ne pas faire de shampoing avant quatre à six semaines. Également de ne pas appliquer beaucoup d’huile. Ceci dans le but que les noeuds des locs se forment et se resserrent parfaitement.

– Les sisters locs :

Ce sont de nombreuses micro locs d’où le terme sister (sœurs) Très fines et touffues, elles nécessitent un entretien méticuleux pour un beau résultat. Les sisters locs sont différents des locs traditionnels de part la technique dont elles sont formées, de même que le procédé pour les former . Le crochet utilisé pour les former diffère. Le départ de sisters locs peut se faire sur cheveux courts comme sur cheveux longs. Selon le départ choisi, il faut attendre deux à trois jours pour un bon départ. Si vous choisissez le départ en twist, il faudra faire preuve d’énormément de patience (entre 3 et 8 semaines) pour que les sisters se mêlent comme il faut.

coiffure avec des sisters locs, l'une des coiffure valorisant le cheveu crépu
Sister locs coiffés en chignon bas
– Les manipulated form :

Sont les plus courants car bénéficient d’un entretien constant ( retouches, retwist, coiffures..)

 

 

Locs classiques

 

les locs subliment la femme
Manipulated locs    

valorisation du cheveu crépu par les ancetres

Griotys Pratique

Voir toutes les publications

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.